Actualités

Image

SIDACTION - SAMEDI 24 MARS 2018

  A l’occasion du SIDACTION 2018, le...

Lire la suite

Image

Hepsilo devient APPUI SANTE LOIRET

          devient APPUI...

Lire la suite

Ateliers 1er semestre 2018

Cliquez pour visualiser le programme de nos...

Lire la suite

Plus d'articles...

Infos pratiques

 

Réseau Ville Hôpital HEPSILO

Grand Espace de Santé

1 Rue Porte Madeleine

BP 2439

45032 ORLEANS CEDEX 1

 

tél. :  02 38 61 33 42

fax :  02 76 34 16 38

 

Horaires d'ouverture

Ouvert du lundi au jeudi :

de 9h à 12h30 et de 14h à 17h

Le vendredi de 9h à 12h30

 

Accès :  anciennes urgences pédiatriques

Parkings les plus proches :

Chats Ferrés et le Baron

Arrêt TRAM B : Croix Morin

Accueil Fiches santé Hépatites : je pense être à risque, je me fais dépister
Hépatites : je pense être à risque, je me fais dépister

Les hépatites chroniques virales B ou C concernent environ 700 000 personnes en France, mais moins de 400 000 se savent infectées.  

 

Y a-t-il des campagnes de dépistage de l’hépatite ?

En France, il n’y a pas de proposition de dépistage systématique des hépatites. Mais il existe des campagnes de sensibilisation au dépistage chez les personnes à risque.

 

A quoi servent ces campagnes de sensibilisation ?

Ces campagnes ont pour but de sensibiliser la population au problème des hépatites virales, infections responsables chaque année de plus de 2 000 décès.
Les différentes campagnes ont ainsi permis d’augmenter la proportion de personnes dépistées, de faire baisser la transmission des virus B et C notamment et d’augmenter le nombre de personnes prises en charge pour une hépatite.

 

A quoi sert de dépister l’hépatite ?

Si vous êtes parmi les personnes à risque, le dépistage a pour but de découvrir une infection éventuelle. Dans le cas d’une infection, il va permettre de vous informer de votre état, d’éviter la transmission et de mettre en place un traitement pour limiter l’évolution de votre hépatite. Dans le cas de l’hépatite B, si vous n’êtes pas porteur du virus, le dépistage permettra de vous proposer une vaccination protectrice.

 

Comment puis-je savoir si je suis à risque ?

Je peux être à risque d’hépatite B (VHB) ou d’hépatite C (VHC) :

  • Si j’ai eu une transfusion sanguine, particulièrement avant 1992, ou si j’ai eu une intervention chirurgicale importante.
  • Si je suis toxicomane ou si je l’ai été (toxicomanie intraveineuse ou intranasale).
  • Si j’ai eu des tatouages ou des piercings, des séances d’acupuncture ou de mésothérapie (toutes pratiques avec des aiguilles).
  • Si je suis né(e) d’une mère porteuse d’une hépatite B chronique ou si l’un de mes proches est porteur du VHB ou du VHC.
  • Si je suis infecté(e) par le VIH.
  • Si je suis incarcéré(e) ou si je l’ai été.

J’ai un risque spécifique d’hépatite B :

  • Si je suis originaire d’un pays à risque (Asie du Sud-est, Moyen-Orient, Afrique, Amérique du Sud) ou si j’ai eu des soins dans un de ces pays.
  • Si j’ai actuellement, ou si j’ai eu, un partenaire sexuel porteur du virus de l’hépatite, surtout en cas d’IST (infection sexuellement transmissible) ou s'il s’agit d'une personne infectée par le VIH.
  • Si j’ai eu des rapports sexuels non protégés, des partenaires multiples.
  • Si je fais partie du personnel d’un établissement de santé.

Si je suis à risque d’hépatite B ou C, il faut faire aussi un test de dépistage du VIH.

 

Que puis-je faire si je suis dans une ou plusieurs de ces situations ?

Si vous pensez que vous êtes à risque, vous devez simplement en parler à votre médecin. Il vous prescrira un test de dépistage. Ce test consiste en une simple prise de sang. Il est remboursé.
Si vous êtes à risque, mais négatif pour l’hépatite B, une vaccination vous sera proposée.

 

Puis-je effectuer ce test sans aller voir mon médecin ?

Oui. Dans ce cas, vous devez vous rendre dans un centre de dépistage anonyme et gratuit, dont la liste est disponible par département sur le site www.hepatites-info-service.org.  (www.hepatites-info-service.org)

Depuis 2010, il est possible de bénéficier d’un dépistage dans un laboratoire de ville sans ordonnance de votre médecin.

Le test de dépistage peut se faire dans un laboratoire d’analyses médicales ou dans un centre de dépistage anonyme et gratuit. Un test positif n’indique pas forcément la présence d’une infection active ; d’autres examens sont nécessaires.

 

agence web : youneed